L’accès à l’eau potable devient un droit de l’homme … et tant pis pour la femme …

Par Posted on 0 Pas de tag 2

Et nous y voilà, il est terrible de devoir protéger l’accès à l’eau qui est nécessaire à bon nombre d’êtres vivants … Mais ce qui est choquant dans cet article du Monde c’est que le Droit à l’accès l’eau potable n’est réservé qu’aux hommes.

En effet, le terme Homme-avec-un-grand-H qui est sensé englober l’ensemble des êtres humains a perdu sa majuscule, seule différenciation avec homme, le mâle de l’être humain et Homme, le synonyme d’être humain englobant les enfants, les femmes, les hommes … Ceci se constate de plus en plus (article à venir) et est un signe de retour en arrière pour les droits des femmes !

Cela s’empire petit à petit … en douceur quasiment … Refuser d’écrire “Êtres Humains”, “Humains” ou “femmes et hommes” est une chose déjà difficile à comprendre, mais faire tomber la majuscule c’est faire tomber LE symbole universel comme quoi tout être humain – qu’importe son sexe – est l’égal de l’autre !

La question qui se pose étant la suivante : est-ce une négligence, un soucis de culture ou un manque de considération des institutions que sont Le Monde et l’AFP ?

Pas encore de commentaire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *